Laure Fernandez

 

 

LAURE FERNANDEZ / INTERPRÈTE


Docteur en Théâtre et Arts du Spectacle (Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle), Laure Fernandez est postdoctorante (Research Projects Officer) au département Drama, Theatre and Performance de l’Université de Roehampton (Londres) et chercheur associé à ARIAS-CNRS. Sa thèse, soutenue en 2011 sous la direction de Marie-Madeleine Mervant-Roux, portait sur la théâtralité dans les arts visuels (1960-2010). S’intéressant aux créations contemporaines et aux relations entre le théâtre et les autres arts, elle a notamment écrit pour les revues Ligeia, Registres, Marges, Figures de l’Art et Théâtre/Public. Elle a travaillé au service presse et communication du Théâtre de la Bastille et au département recherche et archives de Performa (New York), sous la direction de RoseLee Goldberg. Formée aux Ateliers du Sapajou (Montreuil) puis avec Tapa Sudana, Laure Fernandez est interprète pour la Presque Compagnie depuis sa création (Women in love", "CUT"; "La Parade"). En 1996, elle reçoit le Prix du Meilleur Second Rôle du festival Jean Carmé (Moulins-sur-Allier) pour le rôle de Stéphanie dans Marion de Manuel Poirier. Depuis 2012, elle est également conférencière pour le Parc de la Villette dans le cadre du cycle « Esthétique de la danse contemporaine » (Parcours Lycées/Collèges Île-de-France).